Les radiologues sont avec Avenir Spé - Le Bloc !

Message pour les radiologues libéraux franciliens 

Élections aux URPS du 29 mars au 7 avril 


Pourquoi voter pour la liste Union Avenir Spé - Le Bloc ?


Chers amis et collègues radiologues,

Les élections aux URPS ont deux enjeux importants pour notre exercice en libéral :

  • Au  niveau régional, pour savoir qui va  continuer à défendre en Île-de-France vos intérêts, et faire entendre l’avis de tous les radiologues libéraux franciliens, face à la puissance des hôpitaux publics et de l’APHP  auprès de l’Agence Régionale de Santé.  Nos principaux sujets seront la reconnaissance de notre engagement pendant la crise sanitaire et notre engagement depuis un an,  mais aussi la défense de vos  besoins et demandes  en matière d’autorisations d’EML, sans contrainte dogmatique comme le secteur d’exercice ou l’obligation de participation à la permanence des soins.
  • Au niveau national, pour donner la représentativité à un nouveau et grand syndicat national d’union de tous les spécialistes libéraux, qui regroupe la très grande majorité des syndicats verticaux spécifiques par spécialité dont le vôtre, la FNMR, et qui associe pour la toute première fois dans l’histoire du syndicalisme tous nos collègues qui exercent en établissement : chirurgiens et anesthésistes ou obstétriciens, représentés par Le Bloc.

Que cela soit au niveau régional ou niveau national, les radiologues aussi bien organisés soient-ils comme au travers de la FNMR ou du G4 (Conseil Professionnel de la radiologie) , ne peuvent se faire entendre sans le soutien ferme et sans limite :

  • D’une URPS, seul interlocuteur légal de l’ARS ,  qui doit être soucieuse des  intérêts  des spécialistes en Ile de France autant que des généralistes. Comme ce que nous faisons depuis plus de 15 ans ,nous devons continuer à obtenir régulièrement en appui du G4 régional dont nous faisons partie,  un nombre croissant d’autorisations, et encore prochainement, de scanner et IRM sans obligation d’être adossées aux établissements, en s’opposant au dogme anti secteur 2 ou obligation de participations aux urgences des hôpitaux publics. 
  • D’un grand syndicat national représentatif de spécialistes dédié aux spécialistes en appui sans faille de la FNMR , qui seule ne pourra rien contre la continuation d’une politique de baisses de tarification,  contre le contournement du droit démocratique comme l’article 99 , ou pour défendre la remise en cause de notre droit à maitriser nos autorisations et donc notre avenir face aux groupes de cliniques ou aux hôpitaux publics. 

Nous représentons trois générations de radiologues engagés à la FNMR pour vous représenter, dans 3 départements différents, et nous faisons le constat ensemble de l’échec des vieux syndicats polycatégoriels dits représentatifs dans les quels nous étions . Ces « vieux » syndicats depuis 2 conventions au moins et 3 Loi successives, sacrifient l’intérêt des  médecins spécialistes, et leur défense pour une politique qui ne se préoccupe que du seul premier recours , du rôle de la médecine générale. Ils acceptent, en plus, contraintes, obligations et soumission aux ARS ou à l’Assurance Maladie contre des forfaits et des subventions au dépends de la valeur des actes. 

Nous faisons aussi le constat que, pour cette élection, d’autres pratiquent le populisme, le « Il n’y a qu’à … Faut qu’on » et prétendent tout régler dans des messages anti tutelles sur les réseaux sociaux aussi simplistes que sans crédibilité démocratique . Leur voie est sans issue et sans progrès.

Au milieu de cette balkanisation du syndicalisme médical inefficace et vieillissant, avec la présence dans toutes ces autres listes d’autres individualités radiologues,  nous faisons tous les trois, Bruno Silberman, Christian Fortel et Gregory Lenczner, fort de l’expérience représentative réelle que nous avons et vous nous connaissez,  le choix d’une  tout nouvelle voie pour l’Avenir en région comme au niveau national , celle de l’UNION de toutes les fédérations de spécialistes, de l’exercice en  cabinet en ville , en établissement et au BLOC en passant par nos plateaux techniques d’imagerie. 

Un vote massif, c’est la garantie d’un nouveau mouvement fort  pour un syndicalisme de spécialistes exclusivement dédié pour les spécialistes dont nous les radiologues avons besoin en région comme au niveau national.

Nous vous demandons de nous soutenir en votant et en faisant voter vos  associés dans vos cabinets et groupes pour L’union des Spécialistes Avenir Spé – le Bloc


📢Attention ce vote se fera par voie numérique du 31 mars au 7 avril

➡️Recevoir un rappel le jour du vote