#6 ENGAGEMENT - Garantir l'accès rapide à l'innovation thérapeutique aux spécialistes libéraux

Outre la révision de l’ensemble de la nomenclature des actes, procédure très lourde qui ne peut se refaire très régulièrement, il est indispensable de prévoir un système de révision régulière, efficace de la nomenclature et intégrant toutes les parties prenantes.

Face à l’accélération de l’évolution technologique de nos pratiques, nos spécialités sont les premières victimes du caractère figé de la nomenclature des actes. Nombre de nouvelles technologies et de nouvelles pratiques ne sont pas reconnues dans la nomenclature, ce qui empêche leur remboursement par l’assurance maladie, aux dépens de notre équilibre économique et de la qualité de nos pratiques et d’une inégalité de traitement entre le secteur privé et public.

Outre la prise en charge par les libéraux de plus de 90% des patients en ville, les spécialistes libéraux réalisent plus d’une intervention chirurgicale sur deux en France, dans d’excellentes conditions de sécurité et de qualité.

Afin de garantir une gestion dynamique des paniers remboursés de soins et d’actions en faveur de la santé, prenant en compte l’évolution des techniques et des pratiques reconnues par les sociétés savantes, l’Union syndicale AVENIR SPÉ – LE BLOC propose la tenue d’une conférence de consensus nationale annuelle entre les représentants des professionnels de santé, les sociétés savantes, les politiques, les associations de patients et l’Assurance maladie pour mettre à jour les prestations et les tarifs des actes remboursés par la sécurité sociale, ainsi que la simplification des étapes de validation des modifications de la nomenclature, obstacle structurel à la gestion dynamique..

Cette réévaluation doit concerner aussi bien les pratiques innovantes portées par de nouvelles technologies (dispositifs médicaux implantables et non implantables…), que par de nouveaux protocoles de prise en charge dont les bénéfices sont démontrés par la science (RAAC…) et que par des molécules thérapeutiques.

Cette action vise à nous permettre d’exercer la meilleure médecine possible et de la rendre accessible à tous nos patients sur l’ensemble du territoire national.