#4 ENGAGEMENT - Garantir que les contrats d'exercice et les autorisations d'activités protègent nos intérêts et l'exercice libéral

Si le secteur de l’hospitalisation privée reste encore un monde hétérogène, la montée en puissance de grands groupes financiers à la tête de nombreuses cliniques change la donne dans la relation entre les médecins spécialistes libéraux et les établissements.

Avec des fonds de pension et autres institutionnels financiers, souvent étrangers, qui ont un horizon à 3-5 ans pour maximiser la valeur de leurs investissements dans les cliniques, les spécialistes libéraux risquent de perdre leur indépendance professionnelle tant la pression financière sera forte s’ils ne s’organisent pas pour exister dans cette évolution.

La résistance à cette financiarisation du secteur passe par la révision de la définition de nos contrats d’exercice qui nous lient aux établissements et l’accompagnement des confrères qui le souhaite.

L’Union syndicale AVENIR SPÉ – LE BLOC lancera dès 2021 une révision des contrats d’exercice avec le Conseil national de l’Ordre. Les contrats actuels n’ont pas été révisés depuis plusieurs décennies. Le contrat de l’Ordre est le contrat de fait, à défaut de signer le contrat imposé par l’établissement. Nous le rendrons donc compatible avec un renforcement de notre indépendance professionnelle et de notre équilibre économique.

L’Union syndicale accompagnera les confrères qui souhaite être conseillés et soutenus dans cette démarche contractuelle.