#2 ENGAGEMENT - Garantir la pérennité du secteur 2 pour les futurs installés

La réforme du troisième cycle de 2016 ne permet plus aux nouveaux diplômés l’accès au secteur 2 tarifaire.

Contrairement aux engagements oraux pris à l’époque, rien n’a été fait pour ouvrir le secteur 2 aux nouveaux diplômés post-réforme.

La réforme du 3ème cycle est inadaptée à beaucoup de spécialités car elle ne permet pas de disposer de deux années de formation post-internat qui donnent les titres (chef de clinique, assistant des hôpitaux…) ouvrant l’accès au secteur 2.

Le statut de « docteur junior » ne valide pas aujourd’hui le secteur 2.

L’OPTAM-CO est un nouveau secteur tarifaire non accessible aux anesthésistes alors qu’il est ouvert aux autres spécialistes du bloc opératoire, ce qui est une erreur à corriger.

Les spécialistes n’ayant pas les titres pour accéder au secteur 2 ni à l’OPTAM-CO doivent avoir des marges de liberté tarifaire s’ils le souhaitent.

L’Union syndicale AVENIR SPÉ – LE BLOC demandera qu’à niveau de formation équivalente, les jeunes diplômés aient les mêmes droits que les générations précédentes concernant l’accès au secteur 2.

Le titre de docteur Junior doit donner accès au secteur 2, afin de garantir l’équité intergénérationnelle entre les spécialistes libéraux pour accéder au secteur 2.
Ce point est essentiel pour que l’Union syndicale accepte d’entrer dans une négociation conventionnelle, ne pas le faire c’est accepter la mort lente du secteur 2.

Nous défendrons l’accès à l’OPTAM-CO pour tous les anesthésistes qui le souhaitent, en demandant la création d’un OPTAM-CO.

Pour tous les spécialistes encore bloqués en secteur 1, nous défendrons l’accès à un espace tarifaire de liberté d’honoraires comme nous l’avons obtenu pour les anciens chefs de clinique titrés, bloqués en secteur 1, lors de la mise en place de l’OPTAM-CO.